[Event] La noyée et les Suderons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Event] La noyée et les Suderons

Message par Aago Khan le Lun 7 Déc - 20:48

[Journal de bord pour suivre l'intrigue de Second Smile]


- Un beau jour, Kiarrash, Tyiah et Sâan trouvèrent une femme à moitié noyée non loin de l'entrepôt. Après l'avoir sauvé, cette dernière les traita de tous les noms d'oiseaux possible, les accusant d'être ses agresseurs. Après avoir longuement parlementé, et quelques fleurs offertes pour aider au dialogue, les Haradrim lui firent comprendre qu'il n'en était rien. En revanche, cela leur appris que des suderons vêtus de peaux et fourrures l'avaient enlevé et violenté pendant un bon moment avant qu'elle ne parvienne à s'échapper. Surpris par cette nouvelle, et inquiets qu'on puisse en ville les confondre avec les agresseurs, les Haradrim raccompagnèrent la jeune femme à Bree pour la remettre entre les mains des veilleurs.

- La nouvelle d'autres enlèvements du même genre et agression de marchands sur les routes se répandit à Bree. Les Haradrims inquiets s’interrogèrent sur la marche à suivre, de peur que tout cela ne retourne une fois encore la ville contre eux. L'idée d’arrêter ces brigands est souvent remise sur le tapis.

- Tyiah et Sâan prirent un jour l'initiative d'aller informer les variags de la situation. Aago Khan leur proposa de lui même son aide pour patrouiller dans les environs de Bree et tenter de débusquer le camp des brigands. Il en ressorti plus tard que les brigands avaient leur camp au sud, le long du Chemin Vert.
avatar
Aago Khan
Variag

Messages : 56
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Camp du lac du sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] La noyée et les Suderons

Message par Tyiah Jafna le Mar 8 Déc - 12:26

-Un matin, devant faire une livraison qui mènerait ses pas assez loin, Tyiah demanda de l'aide aux Variags, à Cheiron et à Kiarrash. Elle décida d'aller jusqu'à la destination la plus éloignée pour commencer: le camps d'Adso. Si l'aller se passa sans anicroche, le retour se corsa. Les sudérons avaient placé un piège: un tronc d'arbre qui barrait la moitié de la route, obligeant le chariot (mené par Saldan) à passer dans la boue où se trouvait un trou, fait pour embourber tout véhicule qui y passerait.

Une fois Le chariot immobilisé, les sudérons décidèrent d'attaquer les occupants, prenant soin d'assommer Saldan par un jet de pierre. La bataille fit rage et le plus fort s'en prit a Tyiah, qu'il assomma d'un coup de poing dans la figure et qu'il embarqua, se disant qu'il avait choppé un joli petit lot. Le khan, ayant vu le manège du "chef", le prit en chasse

Plus tard, alors que trois sudérons sur les six furent abattus, les deux derniers prirent la fuite, laissant leur chef avec son "pactole". Après un combat relativement rapide, le khan piqua le chef de la troupe à certains endroits bien précis. Pendant que le sudéron se vidait de son sang, le khan le questionna.

Aago ramena ensuite Tyiah dans le chariot. Cette dernière étant toujours dans les pommes. Une fois ramenée à l'entrepôt, ses blessures furent soignées par Sâan et Jahina.

Cheiron, quant à lui, avait fait un prisonnier. Après lui avoir fait ingérer des champignons assez corsés, on le mena à la cave. Il sera par la suite soumis à la question par Kiarrash et Cheiron; torturé par Tyiah qui a plutôt mal prit le fait qu'on ait voulu l'enlever et la violer; torturé par Aago Khan, qui n'a pas digéré du tout le fait qu'on ait des vues sur sa sœur adorée.
avatar
Tyiah Jafna
Haradrim

Messages : 67
Date d'inscription : 30/11/2015
Localisation : de retour à l'entrepôt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nimrud

Message par Tyiah Jafna le Mar 8 Déc - 12:39



Au cours d'une journée, les pas de Tyiah la mena au camps des variags: elle souhaitait récupérer sa ceinture qu'elle avait malencontreusement perdue chez eux. Ne voulant pas s'attarder, elle récupéra son bien et sorti. Mais qu'elle ne fut pas sa surprise de tomber nez à nez avec son ex et fou de beau-frère, Nimrud. Ce dernier est le frère jumeau de son mari, Balilek. Choquée et appeurée, elle poussa un hurlement de terreur, qui se fit entendre jusque chez les variags.

Elle prit la fuite, suivie par ce fou. Elle finit par revenir chez les variags, qui la laissèrent entrer dans le camps. Cependant, vexé de ne pas avoir pu mettre la main sur la belle, Nimrud parti se planquer dans un arbre. Il accrocha un dessin à une flèche. Ce dessin était très explicite: un serpent tenu entre les serres d'un aigle. Il envoya ensuite la flèche dans le camps des variags, qui prirent cela comme une déclaration de guerre. Le Khan, qui avait été mis au courant de la situation, envoya ses hommes pour récupérer ce fou. Au bout de quelques minutes et quelques cris ("Les femmes de la famille reste dans la famille!"), Nimrud fut amené devant le khan, qui le laissa à Tyiah.

On tira Nimrud dans une zone déserte du camps et elle ne se priva pas de le soumettre à la question afin de savoir ce qu'il lui voulait. Ne voulant pas répondre, elle fut contrainte de la torturer. Il lui expliqua qu'il était avec les sudérons qui agressaient les gens dans la zone et que lui, il était juste la pour elle. Il la voulait pour elle! Exacerbée, elle le tua d'une dague dans le cœur. Elle prit soin de le fouiller: elle prit son argent et surtout le cimeterre qu'il possédait et qui appartenait à son mari. Elle mit également la main sur une boucle d'oreille lui ayant appartenu. Furieuse, elle la jeta dans le lac qui se trouve près du camps et retourna près du khan.

Comme elle était très mal suite à ce qui venait de se passer, elle resta chez les variags deux jours et une nuit
avatar
Tyiah Jafna
Haradrim

Messages : 67
Date d'inscription : 30/11/2015
Localisation : de retour à l'entrepôt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] La noyée et les Suderons

Message par Aago Khan le Lun 14 Déc - 0:01

Les incidents s'enchainaient et pourtant la decision d'aller attaquer ce camp de brigands tardait encore et toujours. Les variags rongeaient leur frein, attendant la decision des haradrim.

Mais fatalement, arriva un jour qui démontra à quel point cette attente et cette indécision n'avait que trop durées. Les variags, armés et prêts pour la guerre arrivèrent en trombe devant l’entrepôt, avec à leur tête le Khan Aago dans un sacré état de fureur. Ce dernier apprit aux haradrims que leur indécision avait fini par très certainement couter la vie d'une fille de khand, car à force d'attendre, l'une des siens venait de se faire enlever. Rejetant la faute sur le dos des haradrim, emporté par sa colère, il leurs proposa une dernière fois de racheter leur honneur en l'accompagnant, ou bien de rester des pleutres. Dans tous les cas, lui et sa horde partaient combattre.

Kiarrash, Tyiah , Cheiron et Hamad accompagnèrent le Khan au mauvais caractère et bientôt la petite troupe se retrouva en formation devant le camp brigands. L'attaque du camp en elle même fut relativement rapide. Les variag chargèrent une première fois en faisant pleuvoir sur le camp adverse une pluie de flèche qui en tua ou blessa une bonne moitié. Ils feignirent ensuite un repli devant les défenses brigands, et se retirèrent en continuant de les arroser de flèches, poussant les brigands à les poursuivre dans leur retraite.

Une demie-douzaine de brigands les suivirent, et la horde pu se retourner contre eux et attaquer en compagnie des haradrims, sauf Cheiron qui lui était partit seul à la course poursuite de son gondorien de père.

Laissant ses hommes et les haradrims gérer l'attaque, Aago en profita pour fouiller les tentes du camp brigand à la recherche de la jeune variag enlevée. Il la trouva en compagnie de trois autres captives : une morte et deux déjà bien violentées. Mais alors qu'il allait pour les libérer, il ne vit pas le brigands qui surgit dans son dos et qui le blessa. Il réussit à tuer son agresseur, mais en ressortit affaiblit.

Il ne fallut pas longtemps avant que le reste des variags viennent le trouver lui et les captives, et les ramène à l'arrière du combat qui semblait déjà bien fini : seul Cheiron combattait toujours, seul comme selon son souhait.

Variag et haradrim attendirent que ce dernier en finissent avec sa vendetta personnelle, Aago et Kiarrash étant relativement mal en point. Une fois le pseudo-hasharrin revenu, les variag ne tardèrent pas a rentrer chez eux avec les prisonnières, avant que leur Khan ne se tue à vouloir garder son honneur et à ne pas vouloir montrer sa faiblesse.

Une fois chez eux, le Khan fut rapidement mené à sa tente et les guérisseurs furent appelé pour s'occuper de lui , ainsi que des soldats et captives blessées.




[Je vous laisse gérer vos récit de bataille et le retour à l’entrepôt Smile ]
avatar
Aago Khan
Variag

Messages : 56
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Camp du lac du sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] La noyée et les Suderons

Message par Tyiah Jafna le Lun 14 Déc - 14:29

Alors qu'ils venaient de finir une livraison, Tyiah et Cheiron avaient décidé de prendre un peu de repos et boire un verre à l'auberge du Poney Fringant. Ils virent Kiarrash arriver et leur demander de le suivre jusqu'à l'entrepôt.

Ils étaient en train de discuter lorsqu'ils virent un Khan en pétard arriver, suivi de sa horde.

Bien qu'elle ne sache pas se battre, elle décida de les accompagner: entendre qu'une autre femme avait été enlevée la motiva à venir. Elle voulait faire ce qu'elle pouvait afin de la sauver, avant qu'il ne soit trop tard.

Elle rejoignit les groupes, mais resta en retrait. Une fois sur place, elle mit pied à terre et dégaina le cimeterre de Balilek. Elle resta une nouvelle fois en retrait, espérant pouvoir se faufiler jusqu'au campement des barbares. Elle blessa dans un premier temps un barbare qui s'approchait trop d'elle: étant une bonne lanceuse de dague, cette dernière atteignit l'homme en pleine poitrine, certainement dans le poumon. L'homme resta à terre, à agoniser.

Mais pas de chance pour elle, un gringalet l'avait repéré et décida de la prendre pour cible, espérant surement pouvoir la blesser pour ensuite la mettre de côté.

Elle mit en pratique les quelques faibles passes qu'elle connaissait: elle piqua le gringalet dans le bas ventre, mais pas assez fort. Il intensifia ses attaques et la blessa fortement à l'épaule. Sous le coup de l'adrénaline et n'appréciant pas du tout le regard qu'il lui portait, elle se redressa, faisant fi de la douleur. Elle réussi à le tuer au bout de longues minutes.

Comme sa plaie était importante et qu'elle saignait abondamment, elle n'hésita pas une seule seconde à couper sa cape afin d'en obtenir une longue lanière, de façon à pouvoir se faire un garrot. Une fois chose faite, elle avança droit sur sa première cible, afin de récupérer sa dague et l'achever.

Blessée et épuisée de sa semaine, elle préféra rejoindre les autres qui étaient sur le côté. En voyant Kiarrash allongé, elle vint près de lui afin de s'enquérir de son état. Il tenta vainement au début de le garder éveillé et fini par lui coller une gifle monstrueuse: il fallait qu'il reste éveillé.  Cela fonctionna et intérieurement, elle en était soulagée. Comment aurait-elle affronté le regard et la tristesse de Sâan si le bleu avait décidé de mourir sur le champs de bataille?

Elle posa ensuite son regard sur le Khan. Il était mal en point, bien qu'il ne voulait pas le montrer. Elle se retient d'aller lui porter les premiers soins: elle était plus que sur qu'il les aurait refusé, borné comme il est. Elle se contenta donc de lui tendre un morceau de sa cape: elle espérait que le Khan pose se fichu morceau de tissus sur sa plaie, pour calmer un peu l'hémorragie.

Une fois le tout fini, elle prit les chevaux de Kiarrash et de Cheiron et rentra à l'entrepôt, où Jahina la soigna du mieux qu'elle put. Tyiah qui voulait justement prendre deux jours de pause était maintenant contrainte au repos forcé.  
avatar
Tyiah Jafna
Haradrim

Messages : 67
Date d'inscription : 30/11/2015
Localisation : de retour à l'entrepôt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] La noyée et les Suderons

Message par Cheiron Yeften le Lun 14 Déc - 20:37

La journée semblait si bien commencer pourtant.
Cheiron venait d'accompagner Tyiah à accomplir sa dernière livraison du jour avant de prendre deux jours de repos dû à son état de fatigue avancé. Il ne semblait rien manquer de la cargaison et la boisson était même offerte par la maison, mais les ennuis n'ont pas tardé à arriver.

D'abord ce fut Kiarrash qui arriva à l'auberge avec la tête des situations graves, demandant aux deux Suderons de rentrer à l'entrepôt avec lui. Arriver à la maison, tout le monde était réuni et la discussion allait commencer sur l'attaque des brigands. Mais bien sur, rien ne se passe jamais comme prévu et c'est une troupe de variags furieux, mené par un Aago tout aussi furieux. Les ennuis s'accumulaient puis Cheiron suivit de près la troupe de Aago, tout aussi vif d'en découdre si ce n'est pour une autre raison.

Une fois arrivée sur place, les variags commencèrent leur assaut, suivant leur technique ancestrale. La première salve fut d'une efficacité redoutable, car la moitié des brigands étaient soit morts, soit blessés. Les survivants chargèrent les variags sauf deux d'entre eux qui s'enfuyaient vers les ruines. Le sang de Cheiron ne fit qu'un tour et il fit une talonnade, ordonnant à sa monture de galoper à vive allure, chargeant seul dans le tas, tranchant au passage un brigand faisant fi de son origine totalement et laissa le reste des merdeux aux variags et aux haradrims sur place. A l'entrée des ruines, il délaissa son cheval et son arc, se contentant de ses deux cimeterres et s'attela à l'exploration des ruines.

Cheiron commença son exploration des ruines, faisant fi de la discrétion en criant le nom de Elennir, et proférant des insultes en Haradaic qui n'étaient pas forcément jolies à entendre. Mais pas de réaction. Ce n'est qu'une fois arrivée au sommet des ruines, sur un plateau surélevé que les signes de présence sa manifestèrent. Sans crier gare, il reçut une flèche en pleine épaule qui le surprit totalement, le forçant à poser un genou à terre. Fulminant de rage et relevant les yeux, il remarqua exactement sur quoi il espérait tomber : Un géant, armé d'un marteau tout aussi grand (probablement le chef des brigands bien qu'il n'ait pas posé la question) et un homme, plus petit qui était le portrait craché de Cheiron, que ça soit au niveau du physique, du faciès, des cheveux ou des yeux. Il n'y avait plus de doute à ce sujet mais uniquement une rage qui explosa à l'intérieur de Cheiron qui balança sans réfléchir un cimeterre vers son père, qui se fit empaler au niveau du bas ventre bien que la mort ne fut pas immédiate.

Il ne resta que le chef brigand qui quant à lui posa une résistance beaucoup plus développée. Ce dernier chargea l'harrashin tentant de l'écraser sous un violent coup de marteau, coup qui fut esquiver de justesse par Cheiron, tant à cause de la flèche dans l'épaule dont la douleur le dérangeait dans chacune de ses actions. Profitant de la lenteur du lourdeau, il vint planter son cimeterre profondément dans le dos de son adversaire, mais ne réussit pas à la transpercer complètement, ce dernier le rejetant vivement d'un puissant coup d'avant bras le faisant valdinguer plus loin sur le plateau, et lui brisant quelques côtes au passage sous la force du coup. Les deux adversaires étaient fatigués ... Et c'est à ce moment précis que Hamad décida que c'était le bon moment d'arriver, sur ordre de Kiarrash, et se colla à Cheiron, lui apportant un peu d'aide pour se relever. Après quelques remontrances envers Hamad, Cheiron lui prit son cimeterre et lui ordonna de dégager et de retourner auprès des autres. Cheiron se retrouva en face à face au géant, hurlant un cri de guerre venant du désert et chargea son adversaire. En pleine course, il fit un bond et abattis le géant en lui plantant sa lame complètement au niveau de la poitrine ; sous l'impulsion de la course et du bond, ainsi que du poids de son adversaire, le géant chut ce qui eu pour effet que la lame toujours plantée dans son dos se renfonçant pour l'empaler complètement. Pris entre deux feux, le géant péri.

Il ne restait plus qu'un homme à achever. Elennir était là, pâle comme un linge en train de se vider de son sang. Cheiron lui accorda ses derniers paroles en engageant une discussion avec lui dont le contenu resta le secret entre un père et son fils. Elennir périt de la même manière qu'il avait vécu, en ne regrettant rien, en ne niant rien et en acceptant son destin. Ses yeux se fermèrent pour la dernière fois, partant en paix avec lui même et Cheiron décida qu'il était temps de rentrer, récupérant les cimeterres au passage.

Une fois de retour à l'entrepôt, ce fut Nassir qui traita les blessures de Cheiron du mieux qu'il pût, sous le regard attentif de Nadael, le protégé de Cheiron recueilli quelques jours plus tôt. Bien qu'il ne fut pas le blessé le plus grave, du repos forcé lui commandé notamment en ce qui concerne ses côtes cassées. Bien que cela ne l'empêche pas de se balader dans les terrains avoisinants l'entrepôt en compagnie de Nadael. Cependant, on pourra remarquer une espèce de vide chez Cheiron désormais, ce qui n'est pas étonnant chez quelqu'un qui a fait de la vengeance sa raison de vivre et qui atteignit son objectif, mais survivant sans aucune autre raison à l'heure actuelle.
avatar
Cheiron Yeften
Haradrim

Messages : 15
Date d'inscription : 07/12/2015
Localisation : Entrepôt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] La noyée et les Suderons

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum