La légende de Mardat et la ruine de Karnà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La légende de Mardat et la ruine de Karnà

Message par Kiarrash Maijdi le Mer 23 Déc - 21:57

Cette histoire commence il y a bien longtemps, à une époque sombre, une époque où les différents souverains du pays du Soleil s’étaient unis contre l’envahisseur du Nord. Pendant des siècles, la guerre dura, les rois et chefs se coalisant au fur et à mesure des victoires de l’ennemi. Malheureusement, lentement mais sûrement, ce dernier prenait l’ascendant, aussi sûrement que le soleil finit par se coucher. Quand le roi du Nord conquit les terres du Sud, il prit des otages dans les familles régnantes afin de briser les velléités de rébellion. Mais il n’en prit pas partout : plus l’on s’éloignait des côtes, moins l’influence de celui qui se faisait vaniteusement appeler « Vainqueur du Sud » se faisait sentir. Mais même si loin, si l’on ne s’assurait pas une paix tendue par le biais d’otages, la puissance des hommes du Pays de pierre se faisait sentir, et c’est pourquoi nul bannière ne se dressait contre l’occupant.

Aussi sûrement que le soleil se couche, notre peuple fut vaincu. Mais toujours le soleil se lève à nouveau, et ainsi en fut-il pour les nôtres. Car il arriva qu’un jeune homme, encore un enfant lors de la chute des siens, succéda à son père. Cet homme était Mardat, il régnait depuis la cité d’Azkahar loin des côtes, et n’avait point de famille. Le nouveau roi haïssait l’occupant, mais lui n’avait pas peur de le défier. Aussi commença-t-il à secouer le joug en rassemblant secrètement ses forces qui assassinaient tout homme du Pays de pierre dans l’aire d’influence de leur seigneur. Devant tant d’action contre son autorité, le roi du Nord envoya des troupes soumettre Mardat. Mais ce dernier était prêt, et il frappa le premier. Attaquant à la faveur de la nuit avec ses guerriers et d’autres hommes des chefs nomades ou petits seigneurs à l’entour, il anéantit l’armée nordienne et se révéla alors au grand jour.
Mardat, se dressait comme un nouveau soleil pour le peuple opprimé du désert, réchauffant le cœur des siens et consumant celui de ses ennemis. Celui qui fut bientôt appelé le Seigneur Serpent en raison de sa bannière libéra de nombreuses terres, tant et si bien que l’occupant pris peur et envoya une puissante armée braver les dunes brûlantes du désert pour vaincre l’armée du Seigneur Serpent, qui balaya l’ost du Nord comme le vent chasse le sable. Confiant en cette victoire et en sa puissance, Mardat fit alors mouvement vers le Nord et la cité de Karnà, alors une importante cité de la région et qu’il devait prendre avant de marcher sur Umbar, de peur de laisser d’importantes forces dans son dos. Fondant sur la ville avec l’élite de son armée, les Cavaliers Serpents, Mardat dispersa les troupes du Pays de pierre, qui furent ensuite détruites par son infanterie. Le soleil se coucha, et avant qu’il ne sombre à nouveau derrière les dunes, Karnà était prise.
Face à une telle puissance, le roi du Nord tenta de négocier, car le nouveau soleil brillant sur les territoires qu’il s’était arrogé lui brûlait la peau, et ceux qu’il pensait avoir soumis se ralliaient, sans cesse plus nombreux, à la bannière du Serpent. Il proposa de tracer de nouvelles frontières : les terres qu’il avait libérées seraient sous le contrôle de Mardat, mais il ne lèverait plus l’épée contre le Pays de pierre. Et Mardat accepta. Il accepta car le temps gagné lui permettrait de fortifier sa position et de se préparer à marcher sur Umbar. Quelques mois plus tard, sa puissance ayant atteint son zénith, il partit vers la cité portuaire. Cependant, enorgueilli par ses victoires et désireux de frapper vite, le Seigneur Serpent ne prit avec lui que ses cavaliers. Et le roi du Nord chevaucha à sa rencontre. Ce dernier avait rassemblé ses meilleurs soldats, renforcés de nombre de mercenaires des steppes. La bataille qui s’ensuivit fut une véritable infamie. Le Seigneur Serpent était en sous nombre et il avait face à lui l’un de ces démons du Nord doués de longue vie, un homme à l’expérience militaire de plusieurs décennies. Après avoir atteint son zénith, le soleil se couchait une fois de plus.
Mardat se replia sur Karnà dont les défenses s’élevaient de nouveau, hautes et fières telles des digues sur lesquelles cette vague d’envahisseurs venus de la mer se briserait. Dans cette ville, épuisé par les combats mais déterminé, il fit le serment de poursuivre la lutte, de ne point trouver le repos avant que la menace du Pays de pierre ne pèse plus sur le pays du Soleil ; et ses Gardes Serpents prêtèrent serment avec lui. Mais le bras droit de Mardat, Kalsarid, clama que le Seigneur Serpent n’était plus digne de ce titre, qu’il avait été vaincu et qu’il fallait un nouveau libérateur aux terres du Sud. Aussi le défia-t-il en duel. Mardat n’avait jamais été défait en combat singulier, et tous le savaient. Mais Kalsarid savait aussi que son seigneur était exténué par la bataille et la longue retraite vers Karnà, et c’est avec sa propre lame que Mardat, le Seigneur Serpent, perdit la vie.
Kalsarid réclama alors l’armée du défunt, ses droits et ses titres, car il n’avait nul héritier. Mais Kalsarid n’était pas Mardat, s’il brillait dans l’exécution des ordres et même à la direction d’une armée, il n’avait pas ce charisme, cette ferveur qui avait enflammé les cœurs. Bientôt assiégé dans Karnà par le roi du Nord, lui et son armée périrent et Karnà, symbole de la vulnérabilité de l’envahisseur, fut livrée aux flammes.

Aujourd’hui, les ruines de la cité se dressent toujours, car elle n’a jamais été reconstruite. Laissée à l’abandon, elle est hantée par les esprits de Mardat et de ses Gardes Serpents, tous tenus par leur serment, et gardée par leurs descendants. Ces derniers protègent la ville, mais aussi les voyageurs imprudents des ombres qui s’y cachent, attendant le jour où un nouveau Seigneur Serpent viendra récupérer l’épée de son prédécesseur et accomplir le Serment de Mardat.
avatar
Kiarrash Maijdi
Haradrim

Messages : 17
Date d'inscription : 05/10/2015
Localisation : Bree

Voir le profil de l'utilisateur http://mihrsahr.joueurs-rpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum