Uchronie à Khand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Uchronie à Khand

Message par Aago Khan le Mer 24 Fév - 20:17

[Un jour pour s'occuper on a eu la drôle d'idée de se faire avec Naet un petit rp à la "hey, t'imagine ce qu'il se passera 10 ans après?!". Des idées étranges on en a toujours me direz vous. Sauf que là, notre petit délire commençant à prendre de l'ampleur sur le long terme, on s'est dit que se serait pas mal d'en laisser une trace ici pour ceux qui veulent prendre le wagon en route (Parce que plus on est de fou, plus on rit !) . A noter que c'est un "dix ans après" potentiel :p Si peut très bien se passer des choses dans le rp "présent" qui fassent que cette uchronie deviennent totalement caduque , mais tant pis XD C'est marrant quand même :p

Pour commencer, voila un petit résumé du chemin que peut potentiellement prendre la Horde des deux frères pendant ces dix ans]



Après la guerre de l'Anneau, la situation au sud devient complexe. Sauron n'étant plus là pour unir les différents peuples qui agissaient autrefois sous ses ordres, Khand, Rhun, Harad & Co durent se rétablir comme ils le pouvaient suite à la victoire du Gondor, et ce non sans un certain chaos. Le Gondor et la Marche continuèrent de pourchasser suderons et orientaux, reconquérant entre autres les terres autrefois volées au Gondor. Les pays du sud se retrouvèrent donc affaiblis et en pleine réorganisation, tout en devant gérer le fait que le Gondor était après eux.

C'est dans ce contexte que la Horde du Levant décida de tenter sa chance pour retrouver les Steppes, estimant que dans toute cette réorganisation, ils parviendraient à se refaire une place. Seulement leurs rêves ne furent qu'à moitie accomplis. Ils parvinrent bien à se réinstaller à Khand, mais leur idée de refonder un jours la horde de leur père s’envola à jamais. En effet, tant d'années après sa dissolution, les variags survivant au massacre qui avait provoqué l'exil des deux frères s'étaient depuis longtemps réintégré dans des hordes alliées et avait refait leur vie. Si bien que quand les frères appelèrent à la réunification de la horde du Levant, trop peu répondirent.

Ainsi, pour survivre, ils n'eurent d'autre choix que de rejoindre la horde d'un ami de leur père, Drogo Khan, perdant ainsi leur statut de Khan. La Horde du Levant n'existait définitivement plus. Bien que fortement déçus sur ce point, il fallait reconnaître que l’échec n'était pas total : La horde n'existait peut être plus, mais ses membres étaient en vie, et en sécurité au sein d'une horde puissante. Et surtout, après tant d'années d'exil, ils étaient enfin de retour chez eux.

De plus, tout ne fut pas perdu pour tout le monde. Drogo Khan était âgé, et n'avait comme seul héritière qu'une fille unique qu'il maria à Qono, faisant de lui son successeur. Ruyia quand à elle, fut mariée au fils héritier d'Arukaji Khan, le chef d'une grande horde alliée à Drogo. Seul Aago resta sur le banc de touche : les héritières filles uniques, ça ne couraient pas les rues.

Tout en persistant à se chercher un avenir, il suivit Ruyia dans la horde d'Arukaji Khan, autant pour ne pas l'abandonner toute seule dans cette nouvelle horde inconnue, que pour ne pas être une gène pour Qono. Même s'il ne l'avouera jamais, le fait de voir Qono devenir Khan d'ici quelque années, alors que lui resterait son sujet le mettait fort mal à l'aise.

Il s'installa donc chez Arukaji, mais la chose fut loin d'être plaisante. Le Khan connaissant, et très certainement à raison, les ambitions et le côté belliqueux du frère de sa bru , se méfia d'Aago dès le début, craignant que ce dernière ne cherche à lui prendre sa horde. Ainsi, il s'acharna donc à rappeler son rang inférieur à Aago, au cas où ce dernier l'oublierait, en le traitant ni plus ni moins comme un larbin. Aago supporta tout cela en silence pendant quelques années, se persuadant intérieurement qu'il restait pour Ru. En réalité, il était juste blasé. Le temps passait, et les chances de faire un mariage qui l’élèverait de nouveau au rang de Khan étaient très proche de zéro. Il s'était donc résigné à finir sa vie en péquenot, n'attendant plus grand chose de son existence, à part peut être un miracle qui lui redonnerait un but dans sa vie.
avatar
Aago Khan
Variag

Messages : 56
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Camp du lac du sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Uchronie à Khand

Message par Tyiah Jafna le Jeu 25 Fév - 16:02

Nous voilà 10 ans plus tard. 10 ans après Bree.

Tyiah, son frère Nimdhir et sa fille Mina sont repartis pour le sud. Le but premier étant de retourner dans un village pour reprendre la vie qu’ils avaient laissée. Ils sont partis de Bree lorsque Mina fut en âge de monter et de tenir à cheval, soit vers ses 4 ou 5 ans.
Le voyage se fit lentement et sans trop d’anicroches. Une fois au pays, les choses se sont corsées. Ils sont arrivés dans un premier village de pêcheur, où Nimdhir pouvait exercer son premier métier. Les gens étaient ravis de l’avoir, car il s’en sortait plutôt bien avec un filet.

Cependant, la présence de Mina, de son ascendance paternelle variag leur posait un gros problème. Ils regardaient d’ailleurs Tyiah bizarrement, la traitant souvent de “catin de variag”. Elle prit d’abord sur elle, préférant être ici plutôt qu’à courir les routes. Sa petite Mina ne se faisait pas accepter par les autres. Ils préféraient la laisser de côté ou la chasser à coup de cailloux.
Mais au bout d’un an et demi, s’en était trop pour elle. Un épisode l’a poussa surtout à partir.

Le chef du village la trouvait à son goût: elle était gentille, très belle et était encore en âge d’avoir des enfants. Cependant, la batarde variag lui posait vraiment un problème. Sait-on jamais que le père se ramène un jour avec sa horde pour tout ravager. Il décida donc d’endormir le frère de Tyiah avec un vin épicé. Il s’introduisit ensuite dans la chambre de Tyiah où dormait la petite. Il avait en projet de la tuer. Pas de chance pour lui, Tyiah veillait au grain sur sa fille. Au bout d’une lutte acharnée, elle finit par tuer le chef du village. Voyant le crime qu’elle avait commis sous les yeux effrayés de sa fille et vu qu’elle allait certainement finir avec une lame sous le cou, elle prit la fuite avec son frère.

Ils réussirent à se procurer des effets de voyage en les échangeant contre les poulains de la jument de Tyiah.

A côté de ça, Mina commença à poser des questions sur ses origines paternelles. Tyiah lui donna quelques brèves explications, les jugeant satisfaisantes à son goût, mais pas à celui de Mina. Cette dernière prit un jour son cheval Aswan et voulu partir pour avoir des réponses à ses questions. Tyiah et Nimdhir n’eurent d’autre choix que de céder.

Pendant deux ans, ils cherchèrent après Aago. Ils parlèrent westron avec les rares personnes qui le parlaient et obtenaient des bribes de réponses. Au bout de deux ans de recherche, ils finirent par le retrouver. Cependant, elle interdit formellement à sa fille d’approcher du camps variag. Son but premier et naïf était de lui montrer le camps de loin et de lui donner des réponses. Mais l’enfant ne voulu pas s’en contenter. Elle droguât donc sa mère et son oncle pour aller tranquillement jusqu’au camp.

Là, sa tâche fut rude: entrer sans se faire repérer. Elle y arriva et trouva Aago, en train de brosser son cheval. Après s’être trahie, il lui demanda de le conduire jusqu’à sa mère. Cette dernière était folle de rage et d’inquiétude de s’être laissée berner ainsi. Mina arriva devant sa mère comme une fleur, avec son père. Ce dernier n’était pas du tout ravi de les voir au premier abord. Il estimait que Tyiah avait rompu sa promesse de ne jamais le considérer comme le père de cette enfant à la naissance si étrange qu’il refusait de reconnaître. Tyiah lui donna donc sa version des faits. Après avoir discuté une bonne partie de la soirée, Aago s’en retourna. Il revient le lendemain et le surlendemain avec une idée: quitter la horde où il était et qu’il ne supportait plus et les emmener avec lui jusqu’à la horde de son frère. Il décida en même temps de reconnaître la petite et demanda Tyiah en mariage. Surprenant? Non, réfléchis. En effet, en la demandant en mariage et en reconnaissant la petite, ils s’assuraient qu’elle ait un bon avenir, qu’elle puisse intégrer sa horde malgré son sang haradrim, qu’elle soit protégée et éduquée comme il se doit. Tyiah ayant fait au mieux avec tous les soucis qu’elle a eut, mais ça n’était pas suffisant. Surtout à son goût à elle. Pour Aago, il s’agitait surtout se se racheter une conscience auprès de Tyiah et son enfant tout en se donnant un but dans la vie, lui qui était désormais dépouillé de tout. Les haradrims n’avaient finalement été que le coup de pouce le poussant à faire ce qu’il aurait du faire depuis des années : cesser d’être le larbin d’un khan, et retrouver à la fois sa dignité et son frère. De toute façon, il était désormais clair pour lui qu’il ne pouvait plus rester auprès de sa soeur chez Arukaji khan, étant donné que, ayant fini par craquer, il avait défié le khan en duel et l’avait ridiculisé devant sa horde au complet pour se venger de ce que ce dernier lui avait fait subir tout ce temps.

Au bout du 4e jour, ils prirent la route, suivi de 13 personnes : Trois familles, un jeune et Sastral qui avait autrefois entraîné Tyiah au combat quand ils étaient à Bree. Ces familles étaient en partie d’anciens sujets de la hordes des deux frères, et les autres étaient ceux qui avaient décidé de quitter la horde d’Arukaji Khan après sa déconfiture face à Aago. Avec eux, ils emmenaient leur possessions, soit au total près de 25 chevaux et un chariot. Ils furent attaqués de la nuit par les hommes de Arukaji khan : il estimait que Aago était parti avec des chevaux à lui et il voulait les récupérer. S’en suivi une course poursuite et un combat pour les récupérer. Nimdhir vint les aider, afin de faire ses preuves et de se faire accepter par les variags qui les accompagnaient. Chose réussie vu qu’il sauva Aago d’une mauvaise passe. Cependant, lors du combat, Bakharkhal fut mortellement blessée. Il n’eut pas d’autre choix que d’abréger les souffrances de l’animal.

Le voyage, qui dura bien plusieurs semaines le temps de retrouver la horde de Drogo Khan où logeait Qono, se passa sans encombre ou presque. Tyiah apprit au cours du voyage qu’elle n’avait aucun problème de fertilité, contrairement à ce qu’elle le pensait: en effet, elle tombât enceinte pour la troisième fois de sa vie. Il fut vite décrété qu’elle devait aller sur un cheval calme pour ne pas la mettre en danger, ainsi que son enfant à naître. Elle montât donc une des montures d’Aago, étant donné que Jazirah faisait des siennes depuis quelques jours.

Le voyage ne pouvait pas se passer sans anicroche. En effet, alors qu’ils n'étaient plus qu’à une journée de marche de la horde où se trouve Qono selon les éclaireurs, ils furent attaqués par la horde de Diya' ad-Din Khan, une horde connue dans les Steppes pour son tempérament fort belliqueux. Son fils avait prit une 50e d’hommes et attaquèrent le convois dans le but d’obtenir biens et esclaves. Aago ne put rien faire: il y avait trop de femmes et d’enfants. Il n’eut d’autre choix que de se laisser faire prisonnier. Le fils du khan, Suleiman (qui se prenait déjà pour le khan) se réjouit de sa prise, en se disant qu’il pourrait obtenir une grosse rançon de la part de Qono. Il se réjouit aussi en voyant qu’il y avait une jolie prise de guerre dans le tas et qu’elle pourrait très bien amuser son père. Ce qui énerva Aago. Ils furent emmenés de force dans le camps de Diya' ad-Din Khan. Tyiah fut emmenée ailleurs, pour amuser les hommes de la grande tente, tandis qu”Aago et les autres furent “installés” dans la yourte des prisonniers. Aago parvient à foutre un bordel monstre, pour permettre à Nimdhir de s’enfuir et de prévenir Qono. Entre temps, Tyiah parvient à se débarrasser de son geôlier: elle lui sonna les cloches, avant de s’emparer de la dague du khan et lui enfoncer dans la gorge. Elle prit également la fuite pour retrouver la horde de Drogo Khan où résidait Qono.

Une fois arrivé chez Drogo khan, ils furent menés devant le khan et le frère d’Aago. Ils réussirent également à les convaincre de venir les aider à libérer Aago. Ce fut rude, mais ils y arrivèrent: en effet, difficile de croire des serpents, d’autant plus que Tyiah avait le sang de Diya' ad-Din Khan sur les mains. Tyiah fut laissée sur place, comme faire valoir. Elle fut soignée par la même occasion: en effet, elle avait refusé de coopérer chez Diya' ad-Din Khan et elle s’en est prit plein la figure. Tout comme Aago quand il a fait sa diversion.

Nimdhir les guida jusqu’au camp ennemi et Qono parvient à libérer son frère des griffes de Suleiman. Le camp fut mis à sac par la même occasion. Ils rentrèrent doucement jusqu’à la horde de Drogo Khan. Les blessés furent soignés et les deux frères purent discuter tranquillement.
avatar
Tyiah Jafna
Haradrim

Messages : 67
Date d'inscription : 30/11/2015
Localisation : de retour à l'entrepôt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Uchronie à Khand

Message par Aago Khan le Jeu 25 Fév - 18:35

Suite aux diverses retrouvailles qui ont suivit toutes ces mésaventures, plusieurs choses peuvent être retenues:

Drogo Khan a accepté d'accueillir au sein de sa horde le petit groupe ramené par Aago. Y compris les trois haradrim. L'existence de la bâtarde d'Aago n'a fort heureusement choqué personne (à part Aago lui-même certes mais un jour il s'en remettra). La possibilité d'une union entre le variag et la haradril a également été abordée comme une union d’intérêt pour légitimer la naissance de la petite et la présence des haradrim au sein de la horde.

Ca c'était pour les bonnes nouvelles. La mauvaise maintenant fut amenée par Ruyia qui vint annoncer à Aago les envies de vengeance que son petit cirque avait inspiré à Arukaji à son égard. Trop fier pour plier de nouveau devant cet énergumène, Aago n'a pas cédé. La question est donc en suspend et entre les mains de Ruyia qui dit se charger de régler les choses.


avatar
Aago Khan
Variag

Messages : 56
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Camp du lac du sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Uchronie à Khand

Message par Tyiah Jafna le Dim 6 Mar - 13:52

Quelques temps ont passé depuis leur venue dans la horde de Drogo Khan. Bien que quelques rares personnes ne voient pas d'un bon oeil les haradrim, les autres les ont accueilli sans souci.

Le mariage d'Aago et de Tyiah a été célébré, en suivant la tradition variag. En l'absence des parents de Tyiah, Nimdhir a donc accueilli Aago afin d'écouter ce qu'il avait à dire. Satisfait de ce qu'il a entendu, il lui accorda la main de sa soeur chérie. Les époux se sont ensuite  présentés devant Drogo khan, qui a béni leur union.
La fête a battu son plein jusque très tôt au matin.
avatar
Tyiah Jafna
Haradrim

Messages : 67
Date d'inscription : 30/11/2015
Localisation : de retour à l'entrepôt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Uchronie à Khand

Message par Tyiah Jafna le Lun 21 Mar - 1:18

Une troupe de variag a été vue traversant les terres des haradrims. Nimdhir s'arrêtait souvent pour demander dans l'un ou l'autre village s'ils savaient où se trouvait Hasdrubal. Il finit par avoir une direction à prendre. Lui et Tyiah en profitèrent pour acheter quelques produits bien de chez eux comme du hennés, des tenues de danseuses que semblent affectionner Aago (allez savoir pourquoi Embarassed ), de la nourriture pour Tyiah qui ne supporte plus le lactose, une jolie petite jument pour Aswan,...

Ils continuèrent jusque Hasdrubal, mais s'arrêtèrent non loin de la pour camper. Nimdhir fut envoyé, à la demande d'Aago, comme éclaireur. Il ramena de précieuses informations. Une fois chose faite, Aago emmena sa femme jusqu'au village et lui expliqua son projet: détruite son village d'origine et lui offrir son détestable oncle sur un plateau d'argent comme cadeau de noce. Elle fut effarée de voir où elle était dans un premier temps, ne comprenant pas du tout ce qu'elle faisait la, elle se calma après avoir reçu quelques explications de la part de son variag de mari.

Le lendemain, Nimdhir partit en avant: il sorti du village Tarek, sa femme et leurs deux enfants. Tarek qui était le beau-frère de Tyiah. Ce dernier lui apprit que les parents de Tyiah et de Nimdhir étaient morts de la faute d'Ashkan, l'oncle et chef de village. Le père ayant été envoyé en arrière pour voir où en était les gondoriens. Sa santé fragile et son âge ont malheureusement eu raison du vieil homme. Quant à la mère, elle est morte de chagrin après avoir perdu son mari et ces quatre enfants. Cette nouvelle ne réjouit pas les deux Jafna.

L'attaque fut lancée sous l'ordre d'Aago, qui ordonna qu'on fasse prisonniers les personnes qui se rendraient. Les maisons furent pillées et incendiées. Au bout d'un moment, il emmena Tyiah vers la maison la plus imposante du village où se terraient Ashkan et sa femme, Jasmina. Tous deux étaient cachés dans une cave. Il en tira l'oncle et le présenta à Tyiah. Cette dernière laissa éclater toute sa rage et le tortura sans ciller. Elle fut prise à la fin de vertige: la rage, les émotions et la tension ne sont pas bons pour une femme enceinte. Jasmina assista à une partie du massacre et préféré mourir ensuite, plutôt qu'être esclave.

Nimdhir en profita pour piller la maison et y trouva pas mal de chose comme de l'argent, des bracelets qui iraient certainement à merveille à sa sœur, un bijou ayant appartenu à leur mère, du henné, des tissus de bonnes qualités,...
Aago conduit Tyiah a son cheval, avant qu'elle ne tourne de l'oeil pour de bon. Elle avait les mains et le visage couvert de sang suite à ses exploits, ce qui effara Tarek. Ce dernier ne cessait de demander où était la jeune fille joviale et douce qu'il avait connu. Elle lui répondit que la femme qu'il avait connu était morte en même temps que son frère.

Tyiah, Nimdhir et Tarek prirent ensuite la direction de la plage. Tyiah en profita pour se laver les main et le visage comme elle put. Elle admira la mer ensuite, prenant plaisir à poser ses mains dans le sable et à ramasser quelques coquillages. Pendant un très court instant, Tarek retrouva la jeune fille de 16 ans qu'il avait connu. Les trois personnes en profitèrent pour discuter: des choses devaient être mis à plat, ce qu'ils firent jusque tard dans la journée. Avant la fin de la soirée, Nimdhir et Tyiah étaient de retour au camps variag.
avatar
Tyiah Jafna
Haradrim

Messages : 67
Date d'inscription : 30/11/2015
Localisation : de retour à l'entrepôt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Uchronie à Khand

Message par Tyiah Jafna le Mar 26 Avr - 15:25

Un jour, un messager arriva devant la horde de Drogo Khan. Il disait avoir un message de Batkhan pour Drogo khan. Ce dernier invita le khan a se présenter à sa yourte. Il expliqua rapidement qu'il avait pris la tête d'une horde et qu'il souhaitait forger une alliance avec la horde de Drogo et aussi faire en sorte que la réputation de sa horde soit mieux vue: en effet, le précédent khan avait tout fait pour que sa horde ait une exécrable réputation. De plus, il ramena un "cadeau" à Aago: l'ancien khan de la horde, qui n'est autre que celui qui avait mieux la tête des jumeaux à prix.  Aago était ravi du cadeau, mais au fil des jours, tous déchantèrent vu que le cadeau était particulièrement bruyant!

Un incident arriva également dans la horde: Tyiah, enceinte de 5 mois et demi, fut bousculée assez méchamment par Suhiko et lui envoya, par la suite, un violent coup de poing dans le ventre dans le but de faire avorter Tyiah. Suhiko était une ancienne amante d'Aago. N'appréciant pas d'avoir été rejetée et surtout de le voir avec "une sorcière", une "serpent", une "ennemie", elle profita de la croiser pour le lui faire savoir. Manque de bol, Suhiko a fait ça devant témoins et surtout, devant le mari de Tyiah qui n’appréciât pas du tout qu'on s'en prenne à sa femme. Suhiko fut rapidement maîtrisée et enfermée le temps de son jugement. Drogo khan lui fit couper les cheveux et lui imposa les tâches des esclaves.
Après sa première journée de travail, elle fut enfermée dans sa yourte, gardée par Sastral et où elle faisait entendre à qui va son mécontentement. Il fut rejoint par Aago, qui voulu relever la garde. Comprenant parfaitement où son ami voulait en venir, Sastral lui accorda 20 minutes. Pendant ce laps de temps, Aago en profita pour mettre Suhiko au pied du mur: soit elle s'excusait et ne s'écrasait, soit elle quittait la horde mais en paria pour être sur de ne plus jamais être reprise dans une autre horde et qu'elle meurt donc seule, abandonnée de tous. Suhiko, têtue, ne voulut pas présenter ses excuses, préférant débiter d'autres injures. Aago l’assommât et la sorti du campement à pas de loup. Il l'emmena assez loin camps, la mis à terre et lui apposa la marque des parias sur la joue: une croix. Sentant le métal s'enfoncer dans sa chaire, elle se réveilla et continua à provoquer volontairement Aago. Ce dernier l'assommât et la laissa sur le côté.
Sastral, entre temps, revient à son poste. Il avait entre les mains un excellent alibi: une bonne bouteille d'alcool variag. Une fois Aago revenu, ils convinrent de faire un trou assez grand dans la toile de la yourte, afin de faire croire que Suhiko avait fuit. Qui plus est, ils se saoulèrent un peu afin d'avoir une excellente raison de ne pas l'avoir vu partir.

[affaire à suivre]
avatar
Tyiah Jafna
Haradrim

Messages : 67
Date d'inscription : 30/11/2015
Localisation : de retour à l'entrepôt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Uchronie à Khand

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum