Aago Khan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aago Khan

Message par Aago Khan le Lun 7 Déc - 18:50

Nom : Aago, fils de Jamal



Rang : Khan 


Surnom : Je ne vous conseille pas de lui en donner....


Age :  23 ans. Oui, c'est un gamin.



Peuple : Variag


Origine, clan, horde : La Horde du Levant




Description physique :

Aago a le physique des hommes des steppes : Pas très grand, environ 1,80m, il a la peau matte et les cheveux longs (un peu plus bas que les épaules), très fins et noirs. Il a les yeux noirs et bridés, et possède un léger bouc de la même couleur que ses cheveux.

Il n'est ni fin, ni baraqué, se situant entre les deux. Sa vie au grand air, son exil et son travail auprès de la horde et des chevaux lui ont donné une bonne force et une certaine robustesse. Son habillement se veut fidèle à la mode variag. Ses affaires peuvent parfois avoir l'air passées, ou élimées, il n'en garde pas moins la fierté d'afficher et d'assumer ce qu'il est : un variag de Khand, et ce même après son exil.




Tempérament :


Aago tient à sa liberté avant tout et ne supportera aucune contrainte ou privation de ce coté. La liberté est sa philosophie de vieA côté de ça, Aago possède un grand sens du devoir : Il est un khan très dévoué envers sa Horde. Il sait que la vie de ces gens repose sur ses épaules et celle de son frère, et il mettra un point d'honneur à ne jamais faillir, quitte à donner sa vie pour sa Horde s'il le faut.

Il est par ailleurs très proche des membres restant de sa famille. Il ne saurait imaginer sa vie sans Qono, d'autant plus que chez les variags, il est coutume de dire que les jumeaux ne sont qu'une âme dans deux corps, et qu'aucun des deux ne peut être complet si l'autre n'est pas à ses côtés. Il est également très proche de sa soeur Ruyia qu'il surprotège surement un peu trop.


A côté de ça, ce qu'il aime avant tout, c'est chevaucher et chasser dans les grands espaces où il se sent réellement libre comme le Vent.

Ça c'était pour ses bons côtés...Le reste maintenant. Très fier, il est capable de s'emporter violemment quand on s'en prend à lui, à son honneur, ou à ce qui lui tient à cœur. Il possède par ailleurs une rancune tenace et un entêtement remarquable. Bien qu'ayant de l'honneur, son exil l'aura poussé avec le temps à dépasser certaines limites. Il sera donc tout à fait capable de se montrer cruel , violent ou vicieux, surtout si cela est dans l’intérêt de sa Horde.

Moralement, son coeur saigne sans cesse au souvenir de ce qu'était la Horde de son père avant la déchéance qui les poussa à l'exil. Il ne vit que pour retourner en Khand pour retrouver leur père, qu'il pense toujours vivant au contraire de Qono et Ruyia. Il garde l'espoir d'un jour reformer la Horde du Levant telle qu'elle était, et non ce lambeaux de Horde et lui et Qono tentent de proteger de leur mieux.

Malgré leur déchéance, il refuse d'oublier ce qu'il est, et de laisser sa horde devenir une simple compagnie de va-nus-pieds exilés. C'est pourquoi il tient autant à son titre de Khan, car c'est là à peu près tout ce qu'il reste de concret dans sa horde. Quitte a paraitre tel un prince en guenille, qu'importe, tant qu'il continue de porter 
bien haut le nom des siens.



Qualités : Dévoué à sa Horde, ainsi qu'a sa fratrie. Il garde fermement l'espoir de revenir un jour à Khand et tente de le transmettre au sien.


Défauts : Caractériel, libertin, fier, arrogant...On va s'arrêter là, la liste peut être longue.


Résumé du BG :




Impossible de raconter l'histoire d'Aago sans remonter au passé de la Horde.

Tout commence avec son Arrière Grand-père (oui, ça remonte loin). Arrière Grand-Papy est le héros de la famille. Le plus grand Khan que la Horde ait connu. Sous son règne, il rassembla un bon nombre de hordes, devenant ainsi l'un des khans les plus puissant de Khand, si ce n'est le plus puissant. Conscient de sa force, il mena sa grande horde conquérir les richesses de Harad et de nouveau il connu la victoire et la gloire. Mais sa force était telle que ces lâches serpents du désert envoyèrent un assassin pour le tuer dans son sommeil plutôt que de l’affronter en Homme sur le champ de bataille. A partir de ce jour, une haine viscérale contre les Haradrim habita chaque homme de la Horde, et plus encore dans la lignée du Khan. 

A la mort d'Arrière Grand Papy, la grande horde fut dissoute et partagée entre ses fils et ses principaux commandants. Un tas de conflit s'en suivirent entre les différentes divisions, chacun voulant réunifier la grande Horde sous son propre commandement. Jardir ( ou Grand Papy pour les intimes), un fils cadet d'Arrière Grand Papy, vécu tout ça avec ceux de la horde qui l'avait suivit. Et au bout de quelques temps, un statu quo fini par être instauré, et chaque division s'en alla poursuivre sa vie indépendamment des autres.

A la mort de Jardir, c'est son fils unique, Jamal, qui hérita du rôle de Khan. Mais Jamal, bien qu’excellent tacticien, avait perdu l'usage d'un bras lors d'une bataille. Si bien que certains homme de la horde ne voulurent pas suivre un khan diminué quand celui-ci prit le pouvoir. La Horde diminua encore de taille, mais elle restait de taille correcte pour pouvoir survivre, pouvant même compter sur une ou deux alliances si besoin était. Cependant elle n'avait plus rien de la grande Horde d'autrefois.

Nous arrivons alors à la partie intéressante, car c'est maintenant qu'entrent en scène Aago et Qono, fils de Jamal Khan. De dignes descendants d'Arrière Grand Papy, car à 16 ans ils remportaient déjà une brillante victoire en stoppant une attaque d'une horde ennemie et en capturant ses meneurs.

Ce fut une consécration pour les jumeaux, mais ils ne se doutèrent pas qu'ils avaient ainsi attiré la haine du Khan ennemi sur leur tête : Quand on a autant de fierté et d'honneur qu'un Khan Variag , se faire écraser par deux mioches, ça pique un peu. 

La vengeance de ce Khan, Urvagh, mit trois ans à murir, jusqu'à ce qu'une occasion s'offre à lui. Et elle s'offrit : s'alliant à des orques de Nurn, il massacra la Horde de Jamal Khan. Les jumeaux parvinrent à fuir avec leur soeur et quelques survivants de la Horde, mais de leur père, ils n'eurent plus jamais de nouvelles. Ils tentèrent de trouver refuge auprès de Hordes alliées, mais le Khan revanchard avait le bras long. Il mis à prix la tête des Jumeaux qui l'avaient tant ridiculisé trois ans plus tôt, si bien qu'aucune horde n'osa plus leur venir en aide. Les jumeaux et leur lambeau de Horde furent contraint de quitter Khand pour survivre.

De là, ils remontèrent le cours de l'Anduin, trouvant un moment refuge chez les Gens-du-Chariot avant de continuer vers le Nord et atteindre Dale près de deux ans après l'attaque de leur Horde. 

A Dale, ils se firent embaucher comme mercenaires pendant quelques temps. Mais ils eurent bien du mal à s’intégrer, ou a attirer un semblant de confiance. Au mieux on les regardait du coin de l'oeil, au pire on les accusait ouvertement d'espionnage et on les menaçait de mort. Devant tant de pression, et après une petite embrouille à laquelle Aago n'était pas étranger, les variags finirent par reprendre la route, vers l'ouest cette fois, et c'est ainsi qu'ils montèrent leur camp près de Bree, près de quatre années après la destruction de leur Horde.
avatar
Aago Khan
Variag

Messages : 56
Date d'inscription : 12/11/2015
Localisation : Camp du lac du sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum